“IGrill Mini” de weber ou l’art délicat de cuisiner au fumoir/barbecue

Cuisiner au fumoir pose un problème essentiel… On se lance dans la cuisson lente. Et qui dit cuisson lente, dit aussi contrôle de la température. Le souci avec les fumoirs, c’est la montée en température si on ouvre toutes les 5mn le fumoir on perd entre 40 à 50% de la température interne.

Bref quand j’ai eu mon fumoir, j’ai décidé aussi de céder aux sirènes de la technologie (ce qui n’est pas du tout mon genre ;-). J’ai donc décidé de tester la cuisson au thermomètre, mais pas n’importe lequel, la cuisson au thermomètre connecté lié à mon smartphone en Bluetooth.

Le récepteur Bluetooth

Pour cet article j’ai décidé de faire cuire des hauts de cuisses de poulet, un morceau bon marché mais sublime quand cuit lentement dans un fumoir.

La technique est simple, vous installez l’application IGrill (disponible sur Android et IOS) sur votre smartphone, puis vous associez en Bluetooth le thermomètre et c’est tout.

Ensuite, pour ce qui est de la surveillance a proprement dit il faut insérer le thermomètre dans la pièce à cuire.

La sonde
C’est important que la sonde soit au cœur de la pièce a cuire

Sur l’application il suffit de choisir le type d’aliment à cuire, le type de cuisson (pour le poulet c’est 74°C). Mais pour la viande on peux choisir bleu, saignant, ou à point. Dès que la température est atteinte le téléphone sonne, c’est cuit 😉

Un viande parfaitement cuite

Pour résumer, l’utilisation d’un thermomètre de cuisson c’est essentiel quand on cuit au fumoir. Après pour le barbecue et les traditionnelles saucisse/merguez beaucoup moins. Mais dès que la viande est un peu épaisse c’est d’une vraie utilité même pour une cuisson au four d’ailleurs. Bref je vous conseille d’acheter un thermomètre et si en plus il est connecté on est au top plus besoin de surveiller on est alerté dès que c’est bon 😉